Yvan Muller Racing
>
News
>
Le Yvan Muller Racing veut conserver son titre à Road to Le Mans

Le Yvan Muller Racing veut conserver son titre à Road to Le Mans

Le Yvan Muller Racing veut conserver son titre à Road to Le Mans
15 Juin 2017
Après son succès de l'an passé, le Yvan Muller Racing visera une nouvelle fois la victoire lors de la course de Road to Le Mans ce week-end sur le Circuit de la Sarthe, avec cette fois trois prototypes LMP3 au départ.

L'an passé, lors de la première édition de la course de Road to Le Mans, en ouverture de la course des 24 Heures, le Yvan Muller Racing s'était imposé pour sa première course sur le mythique circuit de la Sarthe avec l'une de ses deux Ligier JS P3 (la seconde enregistrait une quatrième place).

Cette année, la victoire sera à nouveau en ligne de mire pour la structure française, qui lancera non pas deux mais trois voitures lors de la deuxième édition de cette épreuve, qui constitue également la deuxième manche de la saison de la Michelin Le Mans Cup, et qui verra pas moins de 49 concurrents au départ, dont 33 prototypes LMP3 et 16 voitures GT.

Au volant de la Ligier JS P3 n°18, Alexandre Cougnaud, vainqueur en 2016, tentera de défendre son titre aux côtés de Romano Ricci, son équipier en ELMS cette saison. La deuxième Ligier du YMR, la n°53, sera confiée à deux débutants au Mans, Natan Bihel et Laurent Millara, protagonistes de la Michelin Le Mans Cup cette saison.

Enfin, l'effectif sera complété par la Norma M30 n°19 de l'équipe, avec au volant Yann Ehrlacher et Erwin Creed, ce dernier s'apprêtant à débuter lui aussi sur le Circuit de la Sarthe, après avoir remporté son premier succès en ELMS en avril à Monza (avec Ricky Capo).

Alexandre Cougnaud (Ligier JS P3 #18) : "Après la victoire de l'an passé à la Road To Le Mans, il sera évidemment difficile de faire mieux, mais il était très important d'y être cette année. Mon but étant de disputer les 24 Heures du Mans assez rapidement, et peut-être l'an prochain, cette course est la meilleure vitrine possible. D'autant que nous avons tous les éléments en main pour bien faire une nouvelle fois, nous avons bien fait évoluer la voiture depuis le début de la saison. Mais la Norma de nos équipiers du Yvan Muller Racing sera également à surveiller".

"Je me réjouis également de rouler avec Romano. On s'entend très bien tous les deux, on souhaitait faire la course ensemble. Romano est un pilote Bronze très expérimenté, il a montré sa pointe de vitesse cette année en ELMS, et il connaît bien le circuit de La Sarthe. C'est un atout de l'avoir à mes côtés."

Romano Ricci (Ligier JS P3 #18) : "Je suis très excité à l'idée de participer à nouveau à cette épreuve prestigieuse de Road To Le Mans avec Alexandre. Cette année, après notre seconde place à Monza en ELMS, nos objectifs seront plus que jamais à la hausse ! Tout en sachant qu'au vu de la vitesse maxi affichée à Monza par la Norma, la voiture sœur du Yvan Muller Racing, nous aurons du fil à retordre."

Yann Ehrlacher (Norma M30 #19) : "Rouler sur ce circuit du Mans est toujours un plaisir, et je me réjouis de disputer cette course à nouveau. Nous avons le potentiel pour bien faire, d'autant que la Norma est très rapide en vitesse pure, ce qui sera un atout sur les longues lignes droites du circuit du Mans."

Natan Bihel (Ligier JS P3 #53) : "Je suis focalisé sur Road To Le Mans, l’épreuve de l’année, celle que j’attends depuis que je me suis inscrit dans ce championnat ! J’ai assisté aux 24 Heures du Mans pour la première fois lorsque je devais avoir sept ou huit ans. Je suis tombé sous le charme et, depuis ce jour, j’adore cette course. Participer aux 24 Heures du Mans constitue un rêve pour moi."

Laurent Millara (Ligier JS P3 #53) : "Cette Course fait partie intégrante du Championnat, mais elle revêt un caractère tout à fait particulier pour moi eu égard au tracé que nous empruntons, Le Grand Circuit et la fameuse ligne droite des Hunaudières. Le tout dans un environnement fabuleux, celui de la plus Grande Course au Monde, les 24 heures du Mans. J’accède à un « rêve de gosse ». Je l’aborde sans stress, bien préparé physiquement et mentalement en espérant faire un bon résultat, engranger des points au Championnat et me faire plaisir."

Yvan Muller : "Toutes les courses sont importantes, même si celle-ci revêt un caractère particulier du fait de son contexte. Nous tenterons de rééditer notre victoire de l'an passé, mais la concurrence s'annonce très affûtée cette année encore. Cette fois, nous disputons l'épreuve avec trois voitures, c'est un challenge encore plus relevé, avec davantage de gestion, de manutention. Mais nous sommes là pour relever ce genre de défi."

Dernières actualités

Publié le 17 Juillet 2018
Premiers podiums en GT4 à Dijon
L'équipe Yvan Muller Racing a décroché ses premiers podiums en GT4 à l'occasion de la troisième...
Publié le 16 Juillet 2018
De la performance mais un rendez-vous manqué en Slovaquie pour l'équipe YMR
Si les voiture du YMR ont régulièrement pointé en haut des feuilles des temps sur le...
Publié le 12 Juillet 2018
Le Yvan Muller Racing prêt pour la bataille de Slovaquie
En tête du championnat pilotes et du classement par équipe de la. Ouïe du monde l'équipe Yvan...
Publié le 11 Juillet 2018
Un retour aux affaires à Dijon en GT4 pour l'équipe YMR
Le championnat de France GT4 reprend ses droits ce week-end à Dijon, et le Yvan Muller Racing...
Publié le 25 Juin 2018
Une nouvelle victoire en WTCR pour le Yvan Muller Racing.
Thed Björk a complété un week-end d'exception en survolant la course 3 à Vila Real au Portugal....
Publié le 24 Juin 2018
Victoire pour Yvan Muller à Vila Real
Yvan Muller a décroché la victoire en WTCR à Vila Real lors d'une première manche marquée par...
Publié le 20 Juin 2018
Le Yvan Muller Racing prêt à rebondir dans les rues de Vila Real
Un mois après les courses de Zandvoort, le WTCR pose ses valises ce week-end sur le redoutable...
Publié le 18 Juin 2018
Le Yvan Muller Racing au pied du podium au Mans
Engagé dans l'épreuve de Road to Le Mans ce week-end sur le Circuit de la Sarthe, le Yvan Muller...
Réalisation : KEYRIO
Yvan Muller 2015 ©