Yvan Muller Racing
>
News
>
Le Yvan Muller Racing remporte le défi du Mans !

Le Yvan Muller Racing remporte le défi du Mans !

Le Yvan Muller Racing remporte le défi du Mans !
19 Juin 2016
Thomas Laurent et Alexandre Cougnaud ont imposé leur Ligier JS P3 du Yvan Muller Racing lors de l'épreuve de Road to Le Mans, en levée de rideau de la course des 24 Heures, alors que Yann Ehrlacher et Romano Ricci ont décroché la quatrième place.

3e et 4e des essais qualificatifs, les deux Ligier du YMR perdaient quelques positions au départ mais reprenaient quelques places dans le premier tour, qu'elles bouclaient aux 4e et 5e rang, Alexandre Cougnaud sur la n°85 devançant Yann Ehrlacher au volant de la n°18. Les deux hommes s'accrochaient au rythme des leaders, malgré un problème de direction assistée pour Yann.

Au changement de pilote, Alexandre Cougnaud cédait le volant à Thomas Laurent, à l'issue d'une manœuvre rondement menée par l'équipe, et qui permettait à la n°85 de reprendre la piste en première place ! De son côté, Romano Ricci, qui avait pris la suite de Yann Ehrlacher, se relançait au 3e rang. Romano grimpait à la deuxième place derrière Thomas suite à la sortie de route de la voiture du leader, mais ne pouvait résister au retour de deux autres concurrents, et il coupait la ligne au 4e rang.

Devant, Thomas Laurent effectuait un relais sans faute pour passer la ligne en vainqueur, décrochant une victoire de prestige pour le Yvan Muller Racing !

Thomas Laurent : "Je ne réalise encore pas ! Gagner au Mans, il est difficile de rêver mieux. La stratégie était bonne, Alex a accroché le groupe de tête lors de son relais, et je devais partir à l'attaque en deuxième partie de course, ce que j'ai fait. Le changement de pilote a été déterminant, nous avons gagné une place et quelques secondes, ce qui m'a permis de reprendre la piste au premier rang. Ensuite, j'ai maintenu ma cadence en restant concentré. C'est une victoire importante pour moi, on a enfin tué notre chat noir !"

Yann Ehrlacher : "Nous avons rencontré des problèmes de direction assistée durant tout le weekend, qui nous ont fortement affecté nos performances. Le volant avait tendance à se bloquer, cela n'a pas contribué à nous mettre en confiance. C'est dommage, d'autant que la voiture était bonne en performances. Depuis le début de la saison, nous savons que nous avons le potentiel, mais il y a toujours quelque chose pour nous freiner. C'est comme ça".

Romano Ricci : "J'ai quasiment découvert la voiture lors de mon relais en course, après avoir effectué deux tours sur le mouillé en slicks durant les essais libres 1, avant d'être privé de roulage dans la seconde séance en raison d'un drapeau rouge. Dans ces conditions, je ne disposais d'aucun repère, et il m'était difficile de contenir les deux concurrents derrière moi. Sur le papier, une 4e place est un bon résultat, mais je suis triste de l'issue finale de la course. C'est d'autant plus frustrant que, avec davantage de roulage au préalable, je sais que j'aurais pu faire beaucoup mieux en course, comme l'a montré montré mon rythme lors des derniers tours. C'est dommage d'avoir raté cette opportunité".

Yvan Muller : "Nous pouvons faire mieux encore"

Yvan Muller : "C'est une grande joie et une grande satisfaction. Il s'agit d'une belle course, nous somme au Mans, et c'est un succès qui a une saveur particulière. Nous avons démontré que nous pouvions être performants en qualifications comme en course, jusqu'à décrocher la victoire. Nous savourons ce succès après les deux premières courses de l'ELMS où nous n'avons pu décrocher les résultats escomptés pour diverses raisons, et à l'issue desquelles une certaine frustration s'était installée".

"Ce weekend, nous avons été épargnés par le manque de réussite, au moins sur l'une des deux voitures, et sans les problèmes récurrents de direction assistée dont a été affecté la n°18 de Yann Ehrlacher et Romano Ricci, nous aurions pu placer les deux voitures sur le podium. Ceci lié au fait que Romano ne connaissait pas la voiture, et n'a disposé que de peu de roulage lors des essais libres, il était difficile à cet équipage de défendre ses chances, mais il n'a pas démérité".

"Mais, avec une victoire et une quatrième place, le bilan reste satisfaisant, cela va dans le bon sens également en vue des prochaines étapes de l'ELMS. Il nous faut continuer à travailler, nous pouvons faire mieux encore".

Dernières actualités

Publié le 18 Novembre 2019
Yvan Muller se replace avant la finale avec deux victoires à Macao
Grâce à deux victoires, assorties d'une pole position, et une sixième place à Macao, Yvan Muller...
Publié le 14 Novembre 2019
Yvan Muller face au monument Macao
Quatrième du championnat WTCR, Yvan Muller tentera de marquer des points importants à l'occasion...
Publié le 1er Novembre 2019
« Un nouveau challenge sur l’Andros, cette fois en tant que team manager »
Après avoir gagné dix titres au Trophée Andros en tant que pilote, Yvan Muller fera son retour...
Publié le 31 Octobre 2019
Une pole et un top 10 pour conclure à Portimao
Pour la dernière manche d’ELMS de la saison, le Yvan Muller Racing a terminé sur une pole, puis...
Publié le 30 Octobre 2019
Yvan Muller, team manager de luxe sur le Trophée Andros
Yvan Muller, le pilote le plus titré fait son grand retour sur la glace du Trophée Andros, pas en...
Publié le 30 Octobre 2019
Un week-end compliqué à Suzuka
Après le brillant carton plein de Ningbo, qui l'avait remis dans la course au titre WTCR avec...
Publié le 25 Octobre 2019
Yvan Muller ne veut rien lâcher à Suzuka
Après s’être totalement relancé dans la course au titre avec deux victoires à Ningbo, Yvan...
Publié le 24 Septembre 2019
Le Yvan Muller Racing coupé dans son élan à Spa
Alors qu'ils pouvaient prétendre à leur meilleur résultat de la saison, Lucas Légeret et Laurent...
Réalisation : KEYRIO
Yvan Muller 2019 ©